les grandes questions

Forum de réflexion philosophique et de débat inter-religieux


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Matérialisme ou spiritualisme ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Matérialisme ou spiritualisme ? le Ven 15 Fév - 15:22

L'une des questions majeurs de notre temps. Qu'est ce que l'esprit ? Quelle est cette chose étrange que j'appelle "moi" ? Le cerveau est-il la source de la conscience, ou bien n'est-il qu'un intermédiaire entre celle-ci et le corps ? La conscience, donc, est-elle transcendante ou immanente ?

En d'autres mots : êtes vous matérialistes ou spiritualistes ?


Il faut le dire, la science (la connaissance objective, donc) est plutôt du coté du matérialisme. De plus en plus de choses que l'on attribuait traditionnellement à l'âme ou à l'esprit (décisions, sentiments, émotions, pensées, etc) se "matérialise", et deviennent explicables par des déterminismes extérieurs (dans la société) et intérieurs (dans cette merveilleuses machines qu'est le cerveau). La conscience est l'un des derniers bastions du cerveau qui résiste encore à la science... Finira-t-il par être pris, et à son tour, expliqué, mécanisé et dépersonnalisé ? C'est le point de vu matérialiste.
Évidemment, tout le monde n'y adhère pas. Les spiritualistes soutiennent que la science n'expliquera jamais tout... Soit parce qu'il sera toujours possible de placer un esprit au delà de ce qu'elle explique, soit parce qu'elle finira par se heurter à une limite, preuve de l'existence de l'esprit.

Un autre argument des matérialistes est les miracles de l'informatique. Les machines que nous construisons (à base de matière) ressemble de plus en plus à des êtres doués de conscience... Et peut-être un jour seront nous capable de créer un tel être. Les spiritualistes répliquent que nous ne sommes pas capable de construire une telle machine, et que nous ne le seront jamais.
Mais admettons que cette machine que nous construirions artificiellement soit identique à un cerveau humain... Pourquoi ne serait-il pas autant "conscient" que nous ? Notre cerveau à bien lui aussi été d'abord façonné dans la matière.


Les spiritualistes ont tout de même un très bon argument de leur coté. Je ne parle évidemment pas de tous les témoignages de phénomènes surnaturels... Ceux-ci sont malheureusement très peu nombreux, difficilement vérifiable, de source non-scientifique, et lorsque c'est le cas, généralement raconté très longtemps après avoir eu lieu (et nous savons bien que la mémoire peut jouer des tours...). L'argument auquel je fais allusion est le suivant : je vois du bleu.
Je vois du bleu. Pas des ondes électromagnétiques d'une longueur de 450 nanomètres, pas des phénomènes biochimiques à la surface de ma rétine, pas des échanges ioniques entre les neurones et mes synapses... Du bleu.
Le bleu dont je fais l'expérience au plus profond de moi n'est ni des photons, ni des ions, c'est du bleu.

Les matérialistes sont généralement totalement hermétique à cette argument. Peut-être à cause d'une utilisation un peu trop grande de l'hémisphère gauche de leur cerveau...
Quoi qu'il en soit, cette vérité, tout aussi impossible à exprimer soit-elle, est assez facile à communiquer :
Regarder du bleu. S'il n'y en a pas proche de vous, fermez les yeux, et imaginez du bleu. Imprégnez votre conscience du bleu. Concentrez vous sur le bleu dont vous faites l'expérience, puis, concentrez vous sur l'expérience que vous faites du bleu.

Pensez-vous qu'il soit possible de faire entrer cette expérience dans une équation ? C'est, à mes yeux, le seule véritable argument en faveur des spiritualistes.


Néanmoins, je vois un autre gros arguments en leur défaveur : la plupart d'entre eux vois l'esprit comme une substance. Certains vont même jusqu'à parler d'énergie. Ces derniers n'ont pas tout à fait tort : l'énergie est une force potentielle, c'est la possibilité de faire bouger la matière. Si il existe un "esprit" substantiel au dessus du cerveau, et qu'il fait bouger la matière de celui-ci, alors il est bien "de l'énergie".
Malheureusement, l'énergie est une chose mesurable, et -nous le savons grâce à un certains Albert Einstein- essentiellement la même chose que la matière. En gros : si quelque chose est capable d'interagir avec la matière, il peut être convertie en matière.
Dans ce cas, est-ce que placer une "âme" derrière le cerveau ne serait pas que repousser le problème un peu plus loin ?


Alors, matérialisme ou spiritualisme ?

Voir le profil de l'utilisateur http://lesgrandesquestions.forumactif.org

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum