les grandes questions

Forum de réflexion philosophique et de débat inter-religieux


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

La nature de métamatière et l'hommage rendu aux anciens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Bonjour,



Dans l'univers de matière tout est mortel. Du brin d'herbe à la galaxie en passant par les animaux, les végétaux, les humains, etc tous suivent la même évolution : fécondation, gestation, naissance, vie, mort, dissipation.



L'univers de matière étant constitué de matière donc de masse, il est tenu de se protéger contre l'excès de matière lequel saturerait son environnement dès ses premiers moments. Il a un moyen efficace en sa possession : la mort. Tout naît, tout vit, tout meurt dans l'univers de matière afin de laisser la place à de nouveaux arrivants qui n'auraient aucune chance de se développer si la mort n'avait pas fait de la place devant eux.



Le corps matériel des humains est soumis à cette loi naturelle : il naît; il vit, il meurt et il se dissipe dans la nature de matière. Il meurt pour laisser la place à de nouveaux humains. Pour que d'autres humains aient la chance de vivre une vie matérielle.



Nos anciens le savent. Non seulement ils nous ont donné la vie mais ils acceptent de mourir pour nous permettre de vivre et de nous développer. Le sacrifice suprême. Nous leurs devons respect tout au long de notre vie. Pour nous avoir fait naitre et élevé et surtout dans leur vieillesse où, à l'approche de leur mort, ils acceptent de mourir pour nous permettre de vivre et de nous développer.



Ils nous ont donné la vie. Ils nous ont élevé. Ils acceptent de mourir pour permettre de vivre. Nous leurs devons hommage. L'hommage aux anciens.



Claude De Bortoli

Voir le profil de l'utilisateur
Bienvenue sur le forum !

Saint Glinglin m'a parlé de toi... Tu es une personnalité de la forumsphère métaphysique, apparemment ! Very Happy

Je ne suis pas sûr de comprendre ce que tu veux dire par "excès de matière"... La naissance et la procréation ne créé pas de nouvelle masse. La vie n'est qu'une transformation, une modalité fluctuante de la nature...

Et qui appelles tu anciens exactement ? Tous nos aïeux décédés ? Tous n'ont pas volontairement "accepté de mourir", ceci dit, effectivement, cracher sur les générations précédentes serait stupide.
Lorsque tu parles de les respecter, vas-tu jusqu'à prôner le culte des ancêtres ?

Voir le profil de l'utilisateur http://lesgrandesquestions.forumactif.org
Voici le forum référencé au bortolimètre.

Voir le profil de l'utilisateur http://pastafarisme.forumactif.org/
Les humains ont deux énergies : l'instinct et l'intelligence. L'intelligence humaine a l'inconvénient de montrer aux humains qu'ils sont mortels. Cela nuit à leur vie de tous les jours. Au moment de leur mort les humains ont le choix entre accepter de mourir et ne pas accepter de mourir. Ne pas accepter de mourir rend le passage anti-retour de la mort plus difficile à passer. Accepter de laisser la place aux générations suivantes afin de leurs permettre de vivre et de se développer adoucit l'inquiétant passage de la mort.





Ce ne sont pas nos anciens qui nous ont astreint à vivre. Ne les condamnons pas. C'est la nature de matière qui l'a fait en donnant aux humains l'instinct de reproduction. Se reproduire est irrésistible chez les êtres vivants matériels. Si ta vie est un réel fardeau, n'en veux pas à tes parents de t'avoir fait naître. Si tu as des objections quant à ta venue sur Terre, c'est à la puissante nature de matière à t'adresser et à elle seule.





La mort est un passage anti retour obligatoire et inquiétant. Le passage obligatoire entre une vie matérielle mortelle et un avenir métamatériel éternel. Un passage inquiétant parce que nous savons ce que nous quittons coté matériel mais nous ne savons pas exactement ce que nous allons trouver coté métamatériel.



Accepter de mourir pour laisser la place aux générations futures est un sacrifice digne d'un hommage permanent. Nos anciens nous ont donné la vie. Ils se sont tant donnés pour nous nourrir, pour nous élever, pour nous protéger. Ils acceptent de mourir pour nous permettre de vivre. Le sacrifice suprême. Honorons-les.

Voir le profil de l'utilisateur
Bonjour !

Alors, tout d'abord, je constate que tu n'as pas répondu à ça :
Je ne suis pas sûr de comprendre ce que tu veux dire par "excès de matière"... La naissance et la procréation ne créé pas de nouvelle masse. La vie n'est qu'une transformation, une modalité fluctuante de la nature...

Ensuite, à propos de Les humains ont deux énergies : l'instinct et l'intelligence.... Qu'appelles-tu "énergie" exactement ? Peut-on tracer une ligne fixe entre notre intelligence et nos vieux instincts ?

Ce ne sont pas nos anciens qui nous ont astreint à vivre. Ne les condamnons pas. C'est la nature de matière qui l'a fait en donnant aux humains l'instinct de reproduction. Se reproduire est irrésistible chez les êtres vivants matériels. Si ta vie est un réel fardeau, n'en veux pas à tes parents de t'avoir fait naître. Si tu as des objections quant à ta venue sur Terre, c'est à la puissante nature de matière à t'adresser et à elle seule.

La mort est un passage anti retour obligatoire et inquiétant. Le passage obligatoire entre une vie matérielle mortelle et un avenir métamatériel éternel. Un passage inquiétant parce que nous savons ce que nous quittons coté matériel mais nous ne savons pas exactement ce que nous allons trouver coté métamatériel.

Accepter de mourir pour laisser la place aux générations futures est un sacrifice digne d'un hommage permanent. Nos anciens nous ont donné la vie. Ils se sont tant donnés pour nous nourrir, pour nous élever, pour nous protéger. Ils acceptent de mourir pour nous permettre de vivre. Le sacrifice suprême. Honorons-les.
Et bien, comme je te l'ai rappelé, non, nos anciens n'ont pas forcément "accepté" de mourir pour nous permettre de vivre. Tu dis toi même que nos sommes confronté au choix d'accepter ou non la mort... Si le choix existe et qu'il est difficile, il doit bien y avoir quelques personnes qui choisissent de ne pas accepter, y compris parmi nos ancêtres, non ?

Ensuite... Pourquoi faudrait-il vouloir une génération futur ? Pourquoi ne pas faire brutalité à notre "nature" (comme le prône Schopenhauer et les ascètes indiens) en s'abstenant de se reproduire pour ne pas faire naître un être condamné à souffrir ?
Mais surtout... Qu'est-ce que la "méta-matière", et que vient-elle faire dans tout ça ?

Voir le profil de l'utilisateur http://lesgrandesquestions.forumactif.org
Qu'est-ce que la "méta-matière",


Les fondements de la croyance à l'univers de métamatière, sa symbiose avec l'univers de matière et sa relation avec les humains la métamatière sont les suivants :


Deux univers distincts, égaux en puissance et en valeur, vivent en symbiose et s'échangent leur énergie.



Deux univers et seulement deux. Pas un de plus :
- un univers fait matière, celui dans lequel nous vivons notre vie de tous les jours, avec pour énergie l'instinct.
- un univers fait de métamatière, celui dans lequel nous nous voyons vivre dans nos rêves et dans lequel nous nous verrons vivre après la mort de notre corps de matière pour l'éternité, avec pour énergie l'intelligence.



Les univers ne sont pas parallèles. Ils sont adjacents. Ils vivent en symbiose. Ils sont reliés par un seul et unique point. L'espèce humaine se situe sur ce point coté matériel.



Un autre univers fait de matière ?
Non ! L'univers de matière rassemble toute la matière découverte et à découvrir.



Un autre univers fait de métamatière ?
Non ! L'univers de métamatière rassemble toute la métamatière découverte et à découvrir.



Un univers fait d'un mélange de matière et de métamatière ?
Impossible ! La matière et la métamatière ne se mélangent pas.

Voir le profil de l'utilisateur
Oui, je vois, j'ai déjà lu des trucs dans ce goût là. Je suppose que c'est une idée que le New Age a repris aux philosophies du yoga, elle même inspiré de la bonne vieille philosophie Samkhya.

Le problème est que la "matière" n'est pas une substance pérenne telle que tu sembles la concevoir.
Matière et énergie ne font qu'un, l'un peut-être convertie en l'autre et vis versa. La matière n'est en quelque sorte qu'un état particulièrement dense et stable d'énergie.
Et qu'est-ce que l'énergie ? L'énergie est une force potentielle. Une possibilité de mouvement.


Par conséquent, si quelque chose peut provoquer des mouvements / des changements dans la matière, et bien ce quelque chose peut être convertie en matière, et est déjà, de la matière, en quelque sorte.

Pour cette raison, il n'est pas possible d'imaginer une substance non-matériel capable d'interagir avec la matière...

Voir le profil de l'utilisateur http://lesgrandesquestions.forumactif.org
Heureusement pour la nature de matière seule l'espèce humaine possède l'intelligence. seule l'espèce humaine est capable de se libérer des liens instinctifs quelle a imposé aux autres éléments. Elle a déjà tant à faire avec l'intelligence humaine !!! Si les animaux et les végétaux possédaient l'intelligence et pouvaient se libérer des liens instincts, ça deviendrait ingérable pour elle.

L'intelligence permet aux humains de se libérer des liens instinctifs instaurés par la nature de matière. Ils peuvent vivre comme bon leurs semble pour leur bonheur ou pour leur malheur.

Les animaux et les végétaux ne le peuvent pas. Ils n'ont pas l'intelligence. Ils ont seulement l'instinct. Ils vivent comme la nature de matière leurs a imposée de vivre sans possibilité de dévier. Ils sont capables d'apprendre seulement dans les limites imposées par la nature de matière. Pas au delà. Leurs comportements sont bridés par les liens instinctifs que la nature de matière leurs à imposé depuis toujours et pour toujours.

Seule l'espèce humaine est capable de se libérer des liens de l'instinct. Elle possède une deuxième énergie : l'intelligence. Avec l'intelligence, pas de limite d'évolution pour l'espèce humaine.

L'intelligence est bien présente à la naissance à l'état embryonnaire. Elle se développe au fil de la vie à la fois par l'environnement familial, l'environnement culturel, l'éducation, l'évolution psychologique etc.

Pas de graine d'intelligence innée, pas de développement intelligent possible !! Comme chez les animaux et chez les végétaux !!

La découverte de la métamatière a mis en évidence l'influence de l'énergie instinct sur tous les éléments matériels sans exception. L'instinct est le "bras armé" de l'univers de matière. Tout ce appartient à cet univers est guidé, bridé par l'instinct.

La découverte de la métamatière a aussi mis en évidence l'influence de l'énergie intelligence sur tous les êtres métamatériels. L'intelligence est le "bras armé" de l'univers de métamatière. Tout ce qui appartient à cet univers est guidé, bridé par l'intelligence.

Nous faisons partie intégrante de l'univers de matière. Nous sommes aussi sous l'influence de l'instinct. Mais nous avons une deuxième énergie qui nous affranchit des liens instinctifs : l'intelligence. Nos comportements ne sont plus bridés. Nous pouvons vivre comme bon nous semble. Nous pouvons tout faire sciemment.

Un âne qui n'a plus soif ne boira pas ! Un humain qui n'a plus soif peut continuer à boire jusqu'à en mourir !!!
L'âne boit par instinct. L'humain qui n'a plus soif mais continue à boire, boit par intelligence ; son intelligence corrompt son instinct de boire.

La nature de matière n'a pas fini de nous étonner. L'instinct non plus n'a pas fini de nous étonner.

Une espèce animale ou végétale ne peut pas détruire la nature. Elle a bridé ses comportements par des liens instinctifs de façon à ce qu'ils ne nuisent pas à l'environnement matériel.

L'espèce humaine fait exception. Elle possède l'intelligence métamatérielle. Elle est libérée des liens de l'instinct. La nature de matière n'a plus d'emprise sur elle. L'espèce humaine peut donc nuire gravement à la nature de matière si son intelligence est laissée sans contrôle de la nature de métamatière.

L'instinct et l'intelligence sont deux énergies différentes. La première appartient à l'univers de matière et anime tous ses éléments. La deuxième appartient à l'univers de métamatière et anime tous ses élements.

Instinct et intelligence doivent rester séparer. S'ils se mélangent, il se produit une réaction néfaste pour les natures matérielles et métamatérielles. L'intelligence se met au service de l'instinct et l'instintc se met au service de l'intelligence. Le pire des scénario pour les univers matériels et métamatériels.

Voir le profil de l'utilisateur
Tes réponses sont totalement décalé par rapport au mienne et j'ai la désagréable impression que tu fonctionne à coup de copier-coller à l'aveuglette.

Tu parles de la "découverte de la métamatière"... Je n'ai jamais entendu parlé d'une telle découverte. Il y a toi qui en parle et qui établie autour de cette idée tout un système métaphysique mais rien ne prouve ou même n'incite à accorder du crédit à se système.

Je t'ai même précédemment montré que ta théorie de substance non-matérielle interagissant avec la matière est tout bonnement impossible et incohérente. M'as-tu seulement lu ?

Une espèce animale ou végétale ne peut pas détruire la nature. Elle a bridé ses comportements par des liens instinctifs de façon à ce qu'ils ne nuisent pas à l'environnement matériel.
Les espèces animales ou non se fiche de la nature. Je dirais même plus : elles cherchent sa destruction.

Si les espèces sont contrainte d'évoluer inlassablement, c'est parce que chaque espèce est conçu pour détruire et écraser toutes les autres... Et doit, pour cela, sans cesse s'adapter aux autres espèces destructrices pour pouvoir survivre et poursuivre sa destruction.
L'harmonie et l'équilibre de l'écosystème n'est qu'une illusion qui apparaît lorsqu'on le regarde de loin, il n'est que brutalité et déséquilibre perpétuel.

L'être humain n'est que -jusqu'à présent- le meilleur outil d'autodestruction qu'à trouvé la vie.

Voir le profil de l'utilisateur http://lesgrandesquestions.forumactif.org
Tu parles de la "découverte de la métamatière"... Je n'ai jamais entendu parlé d'une telle découverte.

Mon domaine d'activité est la Croyance. La découverte de l'univers de métamatière, sa symbiiose avec l'univers de matière et sa relation avec les humains est une évolution de la Croyance.

Je suis un Initié en Croyance.

Tu es au stade scolaire en Croyance.

Il y a toi qui en parle et qui établie autour de cette idée tout un système métaphysique mais rien ne prouve ou même n'incite à accorder du crédit à se système.

Le découvreur est toujours seul.

Je t'ai même précédemment montré que ta théorie de substance non-matérielle interagissant avec la matière est tout bonnement impossible et incohérente.
Ma théorie explique pourquoi l'espèce humaine est intelligente dans un univers totalement bridé par l'instinct.

Ma théorie ne se base plus sur l'échelle terrestre ; Trop petite pour permettre de comprendre. Elle se base sur l'échelle universelle. Avec la découverte de la métamatière, le Terrien est capable de sortir en intelligence de l'univers de matière. De cette position stratégique il est capable de visionner la symbiose des deux univers. Un univers matériel et un univers métamatériel.

Si les espèces sont contrainte d'évoluer inlassablement,

Les espèces animales et végétales sont contraintes de s'adapter en permanence à cause de la spécificité de l'univers de matière : tout est mortel. Même les planètes habitables. Elle évoluent. Les espèces animales et végétales les habitant sont donc obligées de s'adatéer en permanence.

c'est parce que chaque espèce est conçu pour détruire et écraser toutes les autres...
Un lion est conçu pour manger une gazelle. L'espèce lion n'est pas conçue pour éradiquer l'espèce gazelle. La nature de matière a donné l'instinct de prédation aux lions sans outre mesure.

L'être humain n'est que -jusqu'à présent- le meilleur outil d'autodestruction qu'à trouvé la vie.
L'espèce humaine est la seule espèce matérielle a possèder l'intelligence métamatérielle. Les animaux et les végétaux n'ont que l'instinct matériel pour vivre.

Voir le profil de l'utilisateur
Mon domaine d'activité est la Croyance. La découverte de l'univers de métamatière, sa symbiiose avec l'univers de matière et sa relation avec les humains est une évolution de la Croyance.

Je suis un Initié en Croyance.

Tu es au stade scolaire en Croyance.
C'est ce que tu crois... Par définition, croyance est très différent de connaissance. Et qu'est-ce qui te fais croire que tu as un "plus haut degré d'initiation" que moi ? Et si c'était toi qui avait tort, et moi qui était plus proche de la vérité ?

Le problème avec la croyance, est qu'elle est subjective et ne permet pas l'échange. Seule la raison permet une honnête dialectique.

Ma théorie explique pourquoi l'espèce humaine est intelligente dans un univers totalement bridé par l'instinct.

Ma théorie ne se base plus sur l'échelle terrestre ; Trop petite pour permettre de comprendre. Elle se base sur l'échelle universelle. Avec la découverte de la métamatière, le Terrien est capable de sortir en intelligence de l'univers de matière. De cette position stratégique il est capable de visionner la symbiose des deux univers. Un univers matériel et un univers métamatériel.
Tout indique que le cerveau -matériel- est à l'origine de l'intelligence. Certaines espèces animales ont une plus grande encéphalisation que d'autres et sont plus intelligent. L'humain a une très grandes encéphalisation, et est très intelligent. Rien de métamatériel dans tout ça...

Et ça ne change rien à ce qu'à démontré Einstein : la matière est une forme particulière d'énergie. L'énergie est le potentiel de force, c'est ce qui peut provoquer mouvement et changement. Si la métamatière peut influencer le monde matériel, ne serait-ce qu'à travers notre cerveau, elle est énergie, donc elle est matérielle.

Un lion est conçu pour manger une gazelle. L'espèce lion n'est pas conçue pour éradiquer l'espèce gazelle. La nature de matière a donné l'instinct de prédation aux lions sans outre mesure.
Ce n'est pas pour détruire la gazelle, qu'est conçu le lion... C'est pour détruire toutes les autres espèces qui veulent elles aussi manger la gazelle. Le lion, comme chaque espèce, est bien "conçu" pour éradiquer toutes espèces de lui faire concurrence.

Marches-tu souvent en forêt ? Moi oui. As-tu déjà remarqué que rien ne pousse au pied des pins ? Pourquoi donc, à ton avis ? Les épines des pins sont très acides, en tombant, elles créé un tapis qui empoisonne le sol pour empêcher que pousse d'autres plantes susceptible de s'élever plus haut que le pin et lui voler sa lumière...

Toute la nature marche ainsi. L'être humain ne fait pas exception... Il est juste plus efficace.

Voir le profil de l'utilisateur http://lesgrandesquestions.forumactif.org
C'est ce que tu crois... Par définition, croyance est très différent de connaissance.
L'évolution humain a deux activités majeures à sa disposition pour avancer : un moteur Science et un guide Croyance. Les deux sont évolutifs. Ils évoluent par des découvertes faites par des chercheurs qui deviennent des génies. C'est tantôt l'un qui est devant, tantôt l'autre. C'est tantôt la Science qui dépasse en évolution la Croyance, tantôt la Croyance qui dépasse en évolution la Science. C'est un cheminement tout à fait naturel.

Au temps de l'inquisition par exemple, la Science a dépassé la Croyance notamment grâce à la découverte de Galilée. Actuellement, c'est la Croyance qui vient de dépasser la Science grâce à la découverte de la métamatière.

La Science et la Croyance sont les deux activités majeures de l'avancement de l'évolution humaine. Elles sont différentes. Elles doivent rester intègres et ne doivent pas se faire ingérence.

La Science est un moteur. Elle fait avancer mais n'a pas vocation à voir loin.

Le véhicule évolution humaine lui demande des vaccins, elle s'exécute.
Il lui demande prospecter et distiller encore plus de pétrole, elle s'exécute sans broncher.
Il lui demande des bombes encore plus destructrices, pas de problème pour elle. elle s'exécute

La découverte de la métamatière est une évolution de la Croyance. La Croyance n'avait pas évoluée depuis des millénaires. Depuis la découverte de la croyance en Dieu. Elle était complètement dépassée par l'évolution de la Science. L'évolution humaine l'a donc marginalisé. Elle s'est servie seulement du moteur Science pour avancer.

Le problème est que le moteur Science est intrinsèquement myope. Il fait avancer certes mais au hasard et l'évolution humaine a fini dans une impasse : le dérèglement climatique.

La Croyance vient d'évoluer avec la découverte de la métamatière. Elle vient de retrouver la vision sur l'éternité. Elle est maintenant en mesure de reprendre son rôle de guide de l'évolution humaine. Elle est capable de sortir le Terrien de l'impasse dérèglement climatique et lui faire retrouver un avenir durable et serein.

Le géocentrisme forcé des scientifiques !! Forcés de se croire le centre de la vie universelle par manque de moyens et d'outils matériels performants capables de visionner d'autres planètes habitables et d'autres fratries humaines. La Science ne voit pas assez loin ! Elle est condamnée à se croire le centre de la vie universelle. La Croyance, elle, n'est pas limitée par la performance des outils matériels. Son outil est l'intelligence. Pas de limite matérielle à l'intelligence. Elle peut voir voir, très loin. Elle peut même sortir de l'univers de matière. De cette position, elle peut visionner l'univers de métamatière et sa symbiose avec l'univers de matière.

Science et Croyance sont partenaires. Elles s'entraident pour évoluer.

L'évolution normal de la Science a montré à la Croyance que "Dieu n'est pas dans les Cieux". Cette croyance a volé en éclats et elle est devenue obsolète. La faute à la Science ? Non ! C'est le fonctionnement normal de l'évolution humaine. A la Croyance de s'adapter. C'est ce quelle a fait. Elle vient d'évoluer avec la découverte de l'univers de métamatière et sa symbiose avec l'univers de matière.

L'évolution normal de la Croyance montre à la Science que les univers matériels et métamatérels sont éternels. Le Big bang ne peut pas être le commencement de notre univers de matière. Il n'a ni commencement ni fin. C'est une ronde. Le Terrien l'a pris et le quittera au passage. A la Science de réviser ses théories pour continuer à évoluer dans le bon chemin.

La Science, c'est le moment présent. C'est le quotidien. C'est la vie matérielle. C'est l'instinct et les comportements instinctifs dans toute leur splendeur.

Le problème est que l'humain possède une deuxième énergie : l'intelligence. Grâce à l'intelligence (ou à cause), l'humain a besoin de voir loin, très loin, éternellement loin. Et ça seule la Croyance peut le lui apporter.


Et qu'est-ce qui te fais croire que tu as un "plus haut degré d'initiation" que moi ?
J'ai découvert l'univers de métamatière, sa symbiose avec l'univers de matière et sa relation avec les humains. cette découverte est une évolution de la Croyance.

Et si c'était toi qui avait tort, et moi qui était plus proche de la vérité ?
Je suis en communication direct avec la nature de métamatière sans intermédiaire humain. La nature de métamatière comme sa partenaire la nature de matière ne se trompent jamais.

Le problème avec la croyance, est qu'elle est subjective et ne permet pas l'échange. Seule la raison permet une honnête dialectique.
L'échange se fait entre Premiers (Initiés). L'immense majorité des Suiveurs doivent accepter.

Tout indique que le cerveau -matériel- est à l'origine de l'intelligence.

Non.

L'intelligence est l'énergie qui anime la nature de métamatière.
L'instinct est l'énergie qui anime la nature de matière.

Tout vit d'intelligence dans la nature de métamatière sauf chez les esprits.
Tout vit d'instinct dans la nature de matière sauf chez les humains.

Pourquoi ?

Parce que deux univers vivent en symbiose et s'échangent leur énergie. Le Métamatériel transfère son intelligence et récupère l'instinct. Le Matériel transfère son instinct et récupère l'intelligence. Ils ont besoin de transmetteurs d'énergie pour mener à bien leur symbiose lesquels agissent directement dans leurs environnement respectifs.

Ils leurs donnent les moyens pour leurs role.

L'espèce humains est transmettrice d'énergie symbiotique pour le coté matériel. Elle possède l'instinct commun à tous les etres vivant matériel. La nature de métamatière lui donne son intelligence.

L'espèce esprit est transmettrice d'énergie symbiotique pour le coté métamatériel. Elle possède l'intelligence commune à tous les etres vivant métamatériel. La nature de matière lui donne son instinct.

Certaines espèces animales ont une plus grande encéphalisation que d'autres et sont plus intelligent.
Pas l'ombre d'une intelligence chez les animaux et les végétaux. Tous vivent d'instinct. Il ne peuvent pas se libérer des liens de l'instinct idéals que la nature de matière leurs a imposé selon les espèces.

L'humain a une très grandes encéphalisation, et est très intelligent. Rien de métamatériel dans tout ça...
L'espèce humaine a l'intelligence métamatéielle en plus de l'instinct matériel. Elle a deux énergies pour vivre ; l'instinct et l'intelligence. Les animaux et les végétaux n'ont qu'une énergie : l'instinct.

Et ça ne change rien à ce qu'à démontré Einstein : la matière est une forme particulière d'énergie.
La matière est l'ossature de l'univers de matière. L'instinct est l'énergie qui anime cette matière. Tout est animé par l'instinct dans l'univers de matière de l'infiniment grand à l'infiniment petit.
La métamatière est l'ossature de l'univers de métamatière. L'intelligence est l'énergie qui anime la métamatière. Tout est animé par l'intelligence dans l'univers de métamatière.

L'énergie est le potentiel de force, c'est ce qui peut provoquer mouvement et changement.
Les galaxies, les planètes, les étoiles bougent, tournent toutes d'instinct. Rien est fait sciemment.

Les animaux et les végétaux vivent tous d'instinct. rien est fait sciemment chez eux. Leurs comportements sont tous bridés par les liens de l'instinct que la nature de matière leur a imposé selon les espèces.

Si la métamatière peut influencer le monde matériel, ne serait-ce qu'à travers notre cerveau, elle est énergie, donc elle est matérielle.
L'intelligence est une énergie métamatérielle. L'instinct est une énertgie matérielle.

La nature de métamatière a donné l'intelligence aux humains pour aient "un pied" dans la nature de métamatière afin qu'ils puissent transférer les énergies symbiotiques : transférer l'instinct matériel en direction de la nature de métamatière et de récupérer l'intelligence métamatérielle et la difuser dans l'environnement matériel qui en a fondamentalement besoin.

La nature de matière a donné l'instinct aux esprits pour qu'ils aient "un pied" dans la nature de matière afin qu'ils puissent transférer les énergies symbiotiques : transférer l'intelligence métamatérielle en direction de la nature de matière et de récupérer l'instinct matériel et le difuser dans l'environnement métamatériel qui en a fondamentalement besoin.

Ce n'est pas pour détruire la gazelle, qu'est conçu le lion... C'est pour détruire toutes les autres espèces qui veulent elles aussi manger la gazelle. Le lion, comme chaque espèce, est bien "conçu" pour éradiquer toutes espèces de lui faire concurrence.
Le guépard et la hyène mangent la gazellle. L'espèce lion n'est pas conçu pour éradiquer l'espèce guépard ou l'espèce hyène.

Marches-tu souvent en forêt ? Moi oui. As-tu déjà remarqué que rien ne pousse au pied des pins ? Pourquoi donc, à ton avis ? Les épines des pins sont très acides, en tombant, elles créé un tapis qui empoisonne le sol pour empêcher que pousse d'autres plantes susceptible de s'élever plus haut que le pin et lui voler sa lumière...
C'est l'instinct de conservation.

Voir le profil de l'utilisateur
Oh, je constate que je discute avec un prophète online, alors ! Very Happy


A propos de la science et de la croyance : ses deux domaines sont radicalement différent. Des deux, seules la science permet une véritable description rigoureuse de la vérité...
Et quel est la place de la philosophie là dedans ?

Ta vision de la croyance est déformé par ton éducation dans un monde bercé par la science. La croyance n'évolue pas, il n'y a pas de "découverte" en croyance. Toutes les croyances, la tienne autant que celle des chrétiens ou de n'importe quel peuple disparu, se présente comme un aboutissement indépassable.
Seule la philosophie et la science, par leur non-dogmatisme et le doute méthodique, admette leur possibilité d'être incomplet ou erroné pour permettre leur progression.

Il est impossible de considérer une croyance comme "plus avancé" qu'une autre. Sur quels critères se baser ? Tous les croyants -toi y compris- estiment avoir la croyance ultime...

La Science est un moteur. Elle fait avancer mais n'a pas vocation à voir loin.

Le véhicule évolution humaine lui demande des vaccins, elle s'exécute.
Il lui demande prospecter et distiller encore plus de pétrole, elle s'exécute sans broncher.
Il lui demande des bombes encore plus destructrices, pas de problème pour elle. elle s'exécute
Tu te fourvoies. Tu confond science, technique et technologie.

La technique est l'application pragmatique de la science. La technologie est la science qui prend la technique comme objet de connaissance.
Mais la science elle-même est pure connaissance désintéressée. Elle est un savoir qui n'est motivé que par le savoir en lui-même. Elle est une quête purement intellectuelle.

Personne ne demande rien à la science. C'est à la technique que l'on demande vaccin, pétrole et bombe, et c'est effectivement dans la science (technologie et autre) que la technique va picorer pour se nourrir... Mais elle reste intrinsèquement différente de la science.


Quant au long terme, plus vague, de la croyance... Qu'a-t-il de plus que la philosophie ?

Le géocentrisme forcé des scientifiques !! Forcés de se croire le centre de la vie universelle par manque de moyens et d'outils matériels performants capables de visionner d'autres planètes habitables et d'autres fratries humaines.
Géocentrisme des scientifiques ? Bien sûr que non !
C'est par la science que l'on a compris que la Terre n'était qu'une planète parmi d'autre autour de notre soleil, par la science que l'on a appris que notre soleil lui-même n'est qu'une étoile parmi des milliards d'autres dans une galaxie, elle-même banale poussière dans un amas parmi d'autres amas...

C'est par la science que nous avons compris qu'il y a peut-être d'autres planètes contenant des peuples tout aussi intelligent -voir plus- que nous.

Par la science que nous avons compris que l'échelle macroscopique n'avait rien de plus que les autres, et n'était qu'une banale étape parmi une infinité d'autre entre l'infiniment petit et l'infiniment grand.


La croyance, elle, est géocentrique, anthropocentrique, et souvent ethnocentrique.
C'est la science qui inlassablement lui explique qu'elle a tort.


A propos de l'intelligence des animaux :
D'innombrables espèces (grands singes, corbeau, dauphin, poulpe, etc) ont passé le test du miroir, montrant ainsi qu'ils ont une conscience d'eux-même. Il faut bien admettre que certaines espèces sont "plus intelligente" que d'autres... Ou au moins qu'elles sont "plus proche de l'intelligence".

Et comment appréhender cette supériorité humaine, au regard de l'évolution ? Quand "l'intelligence" nous est-elle tombé dessus ? A partir des premiers australopithèques ? Des premiers homo habilis ? Les hommes de Neandertal et les hommes de Denisova (qui n'étaient pas des homos sapiens sapiens) étaient-ils "intelligents" comme nous, ou n'étaient-ils que des animaux parmi d'autres ?


Au fait, as-tu compris quelque chose à propos de ce que je t'ai expliqué au sujet de la matière et de l'énergie ?


Le lion est bien une machine à survivre au guépard et à la hyène pour les détruire... Mais guépard et hyène sont eux aussi des machines à survivre au lion.
Penses-tu que les espèces, pour disparaître, ont nécessairement besoin d'humains ou de météorite ? Des espèces s'éliminent les unes les autres en permanence...
As-tu entendu parler de la fourmi d'argentine ? Son instinct la pousse à anéantir toutes les autres espèces de fourmi... Ou vois-tu de l'harmonie pacifique, là dedans ?

Si les pins, derrière leur écorce, rêvaient, il rêveraient de recouvrir la Terre entière de leurs épines, d'empoisonner tout sol qui n'est pas leur, pour que le soleil appartienne à eux seul.

Voir le profil de l'utilisateur http://lesgrandesquestions.forumactif.org
Oh, je constate que je discute avec un prophète online, alors ! Very Happy
La métamatière est une découverte fondamentale en Croyance.

A toute découverte, nouveaux sens des mots.

Ce n'est plus "dogme". C'est "preuves intelligentes".
Ce n'est plus "prophète". C'est "génie en Croyance".
Ce n'est plus "prêche". C'est "explication".

Disons :
"Humains" pour parler des éléments de l'espèce humaine.
"Terriens" pour parler de la fratrie humaine habitant la planète Terre.
"Telluriens" pour parler des autres éléments vivants sur la planète Terre.
"Humanité" pour parler de l'ensemble des humains de l'univers de matière. Les humains sont omniprésents dans l'univers de matière.

L'instinct est l'énergie qui anime tous les êtres matériels. L'effort quantifie l'instinct.
L'intelligence est l'énergie qui anime tous les êtres métamatériels.

L'intelligence humaine est l'énergie qui permet aux humains de se libérer des liens de l'instinct et de vivre comme bon leurs semble. Le comportement humain quantifie l'intelligence humaine.


A propos de la science et de la croyance : ses deux domaines sont radicalement différent.

Oui. Ces deux activités sont différentes pour une meilleure complémentarité dans l'évolution de la fratrie humaine habitant la planète Terre.

Des deux, seules la science permet une véritable description rigoureuse de la vérité...
La Science permet une "véritable description rigoureuse de la vérité" en ce qui concerne l'univers de matière et la matière grace aux preuves matérielles.

La Croyance permet une "véritable description rigoureuse de la vérité" en ce qui concerne l'univers de métamatière, sa symbiose avec l'univers de matière et sa relation avec les humains grace aux preuves intelligentes

La Science étudie l'univers de matière et la matière.
La Croyance étudie l'univers de métamatière, sa symbiose avec l'univers de matière et sa relation avec les humains.

Et quel est la place de la philosophie là dedans ?
La philosophie est la fille naturelle de la Science et de ses dérivés.
La foi est la fille naturelle de la Croyance et de ses dérivés.

Ta vision de la croyance est déformé par ton éducation dans un monde bercé par la science. La croyance n'évolue pas, il n'y a pas de "découverte" en croyance.
La Croyance n'avait pas évolué depuis depuis des millénaires. Depuis la découverte de la croyance en Dieu. Elle a perdu de ce fait de sa crédibilité. L'évolution humaine s'est servit seulement du moteur Science pour avancer. Elle a marginalisé le guide Croyance. La Science extrêmement mécanique mais intrinsèquement myope à perdu l'évolution humaine dans une impasse funeste : le dérèglement climatique. Le dérèglement climatique est le summum de la matérialité. La matérialité est l'objet de l'activité de la Science.

Toutes les croyances, la tienne autant que celle des chrétiens ou de n'importe quel peuple disparu, se présente comme un aboutissement indépassable.
La Croyance est évolutive. Elle évolue par des découvertes faites par des chercheurs en Croyance qui deviennent des génies en Croyance.

La croyance en Dieu et toutes les croyances ont un début d'activité et une fin d'activité. "Un aboutissement indépassable" comme tu dis est une fin d'activité. La croyance en Dieu est en fin d'activité. Mahomet est le dernier prophète de la croyance en Dieu. Il n'y aura plus de prophète de la croyance en Dieu. Place maintenant à la croyance à l'univers ed métamatière, sa symbiose avec l'univers de matière et sa relation avec les humains.

Seule la philosophie et la science, par leur non-dogmatisme et le doute méthodique, admette leur possibilité d'être incomplet ou erroné pour permettre leur progression.
La Science étudie la matière et son univers.
La Croyance étudie la métamatière, son univers, sa symbiose avec l'univers de matière et sa relation avec les humains.

la Science n'a pas les moyens d'étudier la métamatière et son univers.
La Croyance n'a pas les moyens d'étudier la matière et son univers.

Il est impossible de considérer une croyance comme "plus avancé" qu'une autre. Sur quels critères se baser ? Tous les croyants -toi y compris- estiment avoir la croyance ultime...
La découverte de la métamatière n'est qu'une étape dans l'évolution de la Croyance du Terrien comme la découverte de l'ADN est une étape de l'évolution de la Science du Terrien.

Science et Croyance sont évolutives. Elles évoluent par des découvertes faites par des chercheurs qui deviennent des génies.

Tu te fourvoies. Tu confond science, technique et technologie.
La technique est une dérivée de la Science.

La technique est l'application pragmatique de la science. La technologie est la science qui prend la technique comme objet de connaissance.
Mais la science elle-même est pure connaissance désintéressée. Elle est un savoir qui n'est motivé que par le savoir en lui-même. Elle est une quête purement intellectuelle.
Trop facile de se disculper !! Very Happy

La Science est seule responsable de l'égarement du Terrien dans l'impasse dérèglement climatique. Elle a profité de la marginalisation du guide Croyance par l'évolution du Terrien pour évoluer de façon considérable et a atteint le summum de ce dont elle étudie : la matérialité. Le dérèglement climatique est le summum de la matérialité.

Personne ne demande rien à la science. C'est à la technique que l'on demande vaccin, pétrole et bombe, et c'est effectivement dans la science (technologie et autre) que la technique va picorer pour se nourrir... Mais elle reste intrinsèquement différente de la science.
Trop facile de faire porter la responsabilité du dérèglement climatique sur la Technique

La Technique n'est que le bras armé de la Science.

Géocentrisme des scientifiques ? Bien sûr que non !
C'est par la science que l'on a compris que la Terre n'était qu'une planète parmi d'autre autour de notre soleil, par la science que l'on a appris que notre soleil lui-même n'est qu'une étoile parmi des milliards d'autres dans une galaxie, elle-même banale poussière dans un amas parmi d'autres amas...
La Science est le moteur de l'évolution humaine. Son travail est de faire avancer le véhicule évolution huamine. Elle n'a pas fonction de savoir où elle fait avancer. Ce n'est pas son problème de savoir où elle fait avancer. Son travail est la motricité pas la clairvoyance.

la Croyance est le guide de l'évolution humaine. Son travail est de guider l'évolution huamine dans des chemins durables et sereins. Elle n'a pas fonction de faire avancer. Elle est paralytique. Elle a fonction de guider. Elle est extrêmenent clairvoyante. Elle voit loin, extrêmement loin, éternellement loin.

D'innombrables espèces (grands singes, corbeau, dauphin, poulpe, etc) ont passé le test du miroir, montrant ainsi qu'ils ont une conscience d'eux-même.
La Science s'éfforce de trouver de l'intelligence chez les animaux et les végétaux. Elle n'en trouvera pas. Elle ne peut pas en trouver puisqu'il n'y a pas l'ombre d'une intelligence chez les animaux et les végataux. Ils sont seulement instinctifs et l'instinct suffit largement pour vivre dans la nature de matière. Tout ce quelle trouve sont des changements de comportements animaux tirés sous la torture de la privation et de l'appat de nourriture. C'est du dressage, pas de l'intelligence.

Il faut bien admettre que certaines espèces sont "plus intelligente" que d'autres...
La nature de matière a donné l'instinct selon les espèces et ne revient plus jamais dessus. Elle a bridé les animaux et les végétaux dans des comportements instinctifs idéaux. Ils ne peuvent pas s'en libérer et vivre comme bon leurs semble. Ils ne peuvent rien faire sciemment.

Un âne quand il n'a plus soif personne ne peut le forcer à boire.
Un oiseau fait son nid de certaine manière, personne ne pourra le forcer à le faire d'une autre manière

Ou au moins qu'elles sont "plus proche de l'intelligence".
L'instinct idéal est donné à toutes les espèces selon les espèces. L'instinct d'un éléphant, d'une grenouille, d'un corbeau ou d'un chimpanzé sont égaux en valeur et en puissance au regard de la nature de matère.

Au regard de l'Humain le chimpanzé semble plus proche de lui et donc de son intelligence mais ce n'est qu'une impression. L'instinct du chimpanzé n'est pas plus valorisant que l'instinct du corbeau.

Et comment appréhender cette supériorité humaine, au regard de l'évolution ? Quand "l'intelligence" nous est-elle tombé dessus ?
Voici comment est né le Terrien sur Terre :

Fécondation. Une intervention intelligente extraterrestre a fécondé une nature terrestre totalement dominée par l'instinct. Le Terrien est le fruit de l'union d'une intervention intelligente sciemment décidée et d'un milieu instinctif.

La gestation du Terrien fut la longue période pendant laquelle son anatomie s'est longuement affinée, du mammifère primitif à l'australopitèque. De l'australopitèque à l'Homme de Cro-magnon.

Sa naissance fut le moment où la nature de métamatière l'ayant trouvé apte à porter à terme des gestations d'esprits l'a nanti d'intelligence.

Il a eu une prime enfance et une enfance. Il est actuellement au stade de l'adolescence.

A partir des premiers australopithèques ?
L'action intelligente dans le mileu instinctif terrestre a eu pour but d'annuler la domination reptilienne installée sur Terre. ULes dinosaures anéantis les mmamifères primitifs se sont dévelloppés jusqu'à leurs apogée ; le Terrien. Ceci a été sciemment décidé par une ou des fratries humaines extraterrestres soucieuses d'éterniser l'indispensable espèce humaine.

Des premiers homo habilis ? Les hommes de Neandertal et les hommes de Denisova (qui n'étaient pas des homos sapiens sapiens) étaient-ils "intelligents" comme nous, ou n'étaient-ils que des animaux parmi d'autres ?
Comment reconnait-on des humains ?

Ils sont homnivores. Ils ont la position debout, les bras libérés de la marche et terminés par une main en forme de pince. Ils peuvent prendre fermement de la matière. Si ces "hommes" ont domestiqué le feu, ils sont nés intelligents et sont donc des humains à part entière. S'ils n'ont pas encore domestiqué le feu
ils sont dans la phase gestation d'une fratrie humaine. Ils n'ont pas encore l'apellation humain.

Le lion est bien une machine à survivre au guépard et à la hyène pour les détruire... Mais guépard et hyène sont eux aussi des machines à survivre au lion.
Non. Chacun à sa niche écologique.

Une lionne a tué une gazelle. Elle la partage avec son groupe. Des hyènes ont senti le festin. Elle rodent autour du groupe de lions occupé à déguster la gazelle morte. Les lions sentent la présence des hyènes. Est ce que les lions vont bondir sur les hyènes et les poursuivre jusqu'à les tuer ? Non. Ils vont les effrayer sans outre mesure pour quelles restent à distance. C'est la nature de matière qui le veut. Elle a imposé aux lions d'effrayer les hyènes sans outre mesure. Les lions ne peuvent pas outre passer ce que la nature de matière leurs a imposé.

Penses-tu que les espèces, pour disparaître, ont nécessairement besoin d'humains ou de météorite ? Des espèces s'éliminent les unes les autres en permanence...
La nature de matière est une harmonie. Les espèces ont leur place dans cette harmonie. Une espèce disparait du fait quelle n'est plus adaptée à cette harmonie.

As-tu entendu parler de la fourmi d'argentine ? Son instinct la pousse à anéantir toutes les autres espèces de fourmi... Ou vois-tu de l'harmonie pacifique, là dedans ?
La fourmi d'Argentine a sa niche écologique en Argentine. Si l'intelligence humaine la ramene en Europe elle va peut-être bien manger les autres espèces de fourmis. Ce n'est pas une extinction naturelle. C'est une extinction provoquée par l'intelligence humaine.

Si les pins, derrière leur écorce, rêvaient, il rêveraient de recouvrir la Terre entière de leurs épines,

Certainement pas !

Le pin ne rêve pas. Pour rêver il faut posséder l'intelligence.

Le pin est seulement instinctif. Il rêve d'une seule chose, vivre sa vie de pin. Une Terre recouverte de pins serait l'aboutissement de la suradaptation de l'espèce pin. Comme la suradaptation des reptiles a provoqué la domination des dinosaures.

d'empoisonner tout sol qui n'est pas leur, pour que le soleil appartienne à eux seul.
Plus possible sur Terre. Le Terrien intelligent veille au maintient de la biodiversité idéale chére à l'univers de matière. C'est pour ce rôle qu'il a été créé de toutes pièces par une ou des fratries humaines extraterrestres adultes hyperévoluées.



Dernière édition par Claude De Bortoli le Ven 1 Mar - 13:03, édité 1 fois

Voir le profil de l'utilisateur
La Croyance n'avait pas évolué depuis depuis des millénaires. Depuis la découverte de la croyance en Dieu. Elle a perdu de ce fait de sa crédibilité.
[...]
La Croyance est évolutive. Elle évolue par des découvertes faites par des chercheurs en Croyance qui deviennent des génies en Croyance.
Le christianisme protestant est apparu après l'Islam. Si la croyance est plus ou moins évolué, il faut soit que le protestantisme et tous les christianismes apparu après l'Islam soient des fausses pistes, soit que ce soit l'Islam lui même qui est une fausse piste.

Comment trancher ?

Et qu'est-ce qui te fait dire qu'une croyance en un Dieu unique est supérieur à une autre ?


Rien, dans la démarche du croyant, n'est motivé par la recherche de la vérité. Le croyant, celui qui croit, est par définition celui qui estime avoir déjà la vérité. S'il estime qu'il doit "croire" à la vérité, c'est parce qu'il ne peut pas la connaître...

S'il était possible de décrire avec justesse et précision une réalité au delà de la matière, et bien nous n'aurions plus besoin d'y "croire".

On croit que lorsqu'on ne sait pas.
Si tu "sais" que la métamatière est, alors ce n'est plus une croyance.
Si tu "crois" que la métamatière est, alors tu ne avoue n'avoir pas la moindre "preuve intelligente" à son sujet.

Trop facile de se disculper !!
[...]
Trop facile de faire porter la responsabilité du dérèglement climatique sur la Technique

La Technique n'est que le bras armé de la Science.
La technique est la conséquence de la science, autant que les guerres de religion et les persécutions religieuses sont les conséquence de la croyance.

Mais la croyance n'est pas la guerre de religion ; et la science n'est pas la technique.

Je te l'ai déjà dit : la science est une recherche de la connaissance qui n'est motivé par rien d'autre que la volonté de connaître.


Je t'ai aussi déjà expliquer la chose suivante : la matière n'est rien d'autre qu'un état stable et dense d'énergie, et tout ce qui peut influencer la matière est énergie.
Par conséquent, si ta métamatière peut interagir avec le cerveau humain, elle est matérielle.


Au fait, que sais-tu de la philosophie ?

Voir le profil de l'utilisateur http://lesgrandesquestions.forumactif.org
Le christianisme protestant est apparu après l'Islam. Si la croyance est plus ou moins évolué, il faut soit que le protestantisme et tous les christianismes apparu après l'Islam soient des fausses pistes, soit que ce soit l'Islam lui même qui est une fausse piste.

Comment trancher ?

Le fond de la Croyance ne change pas. C'est la forme qui évolue et qui s'adapte à l'évolution humaine.

La Croyance est évolutive comme sa partenaire la Science. Elle évolue par des découvertes faites par des chercheurs en Croyance.

La Croyance n'est pas un lieu fermé. C'est un "marché" ouvert à toutes les croyances. Tout le monde peut proposer ses croyances dans le marché ouvert de la Croyance. Après, seules les preuves intelligentes qui se dégagent des croyances feront la différence entre le vrai du faux en Croyance. Entre le génie et le charlatan en Croyance.

Pour avancer durablement et sereinement, l'évolution humaine a besoin d'un moteur et d'un gouvernail.

Le moteur, c'est la Science.
Le gouvernail, c'est la Croyance.

La Croyance regroupe toutes les croyances ; religions, sectes et autres spiritualités.

C'est une suite de découverte logique entre elles.

La découverte de la notion d'éternité exprimée dans les pyramides est la suite logique de la découverte de la gestation du Terrien exprimé dans les peintures rupestres.

La découverte de la croyance en des dieux est la suite logique de la découverte de la notion d'éternité.

La découverte de la croyance en Dieu est la suite logique de la découverte de la croyance en des dieux.

La découverte de la métamatière est la suite logique de la découverte de Dieu.


Abraham, Moïse, Bouddha, Jésus, Mahomet, sont des génies de la Croyance. Leur découverte en fait évoluer la Croyance.

La Science a ses génies, la Croyance aussi a ses génies.

Et qu'est-ce qui te fait dire qu'une croyance en un Dieu unique est supérieur à une autre ?
Une croyance est là pour combler le besoin naturel de croire des humains. La croyance en Dieu a comblé le besoin de croire de centaines de générations et le fait encore dans une moindre mesure mais elle est maintenant dépassée par l'évolution humaine et l'évolution de la Science. Elle est devenue obsolète au fil du temps et plus à même de guider le lourd véhicule évolution humaine.

Rien, dans la démarche du croyant, n'est motivé par la recherche de la vérité.

Un scientique est un acteur de la Science.
Un croyant est un acteur de la Croyance.

Le croyant comme le scientifique sont motivé par la recherche du savoir.

La croyance à la métamatière montre comment le Terrien est apparu sur Terre, où il en est et où il va.

La Croyance vient de retrouver la vision quelle avait perdu pour guider l'évolution huamine. Elle vient loin. Elle voit éternellement loin avant le Terrien. Elle voit éternellement loin après le Terrien. Cette clairvoyance loin permet de guider l'évolution humaine dans un chemin durable et serein.

Le croyant, celui qui croit, est par définition celui qui estime avoir déjà la vérité. S'il estime qu'il doit "croire" à la vérité, c'est parce qu'il ne peut pas la connaître...
Le consommateur de médicaments ou de plats cuisinés ne connait pas forcément la vérité sur ce qu'ils consomment. Il mangent en faisant confiance d'où l'importance de ne pas le tromper.

Le consommateur de croyance ne connait pas forcément la vérité sur ce qu'il croit. Il croit en faisant confiance d'où l'importance de ne pas le tromper.

S'il était possible de décrire avec justesse et précision une réalité au delà de la matière, et bien nous n'aurions plus besoin d'y "croire".
l'univers de matière et tout ce qu'il contient étant faits de matière nous pouvons les visionner avec des outils matériels. Nous ne croyons pas à la matière. Nous pouvons la toucher, la sentir, la voir, etc.

L'univers de métamatière et tout ce qu'il contient étant faits de métamatière nous pouvons les visionner avec un seul outil métamatériel à disposition des humains : l'intelligence. Nous ne pouvons pas toucher, sentir, voir la métamatière. nous pouvons croire à la métamatière.

On croit que lorsqu'on ne sait pas.

Les humains se différencient des animaux et des végétaux par leur fonction "croire". Les animaux et les végétaux n'ont pas cette fonction. La fonction croire est liée à l'intelligence. Les animaux et le végétaux n'ont pas l'intelligence. Ils ne croient pas.

La fonction croire est innée chez les humais. Ils naissent croyants.

La fonction croire des humains est la seule liaison entre l'univers de matière et l'univers de métamatière. Par la fonction croire des humains, les univers matériel et métamatériel transfèrent leur énergie pour que leur symbiose fonctionne.

Croire est naturel chez les humains. C'est inné chez eux. Ils naissent croyant. Il doivent se forcer à ne pas croire comme ils doivent se forcer à ne pas manger.

Croire est bon pour la santé. Se forcer à ne pas croire est mauvais pour la santé. Ils deviennent anorexiques de croyance.

La Croyance est seule capable de séparer l'instinct de l'intelligence pour quelles ne se mélangent pas et ne provoquent des comportements humains explosifs qui nuisent et détruisent la nature de matière.

L'intelligence humaine exacerbe les instincts humains si ces deux énergies ne sont pas maintenues séparées. Plus de limite raisonnable dans l'amour et l'instinct si ces deux énergies se mélangent !!

Une vie matérielle se compose de deux éléments intimement liés : un corps de matière et une énergie : l'instinct. Tout être matériel qui n'a pas la fonction instinctive de manger, de boire, etc., qui n'a pas l'énergie instinct est un être sans vie !!

L'espèce humaine est différente des autres espèce animales et végétales. Elle a aussi un corps de matière mais elle a deux énergies. Elle a l'instinct commun aux êtres matériels et l'intelligence métamatérielle. Les humains sont animés par l'instinct pour leurs fonctions vitales : boire, manger, etc. et par l'intelligence pour leur fonction croire.

A quoi sert la fonction croire des humains ? Les fonctions instinctives suffisent largement pour vivre dans la nature de matière !!

Elle sert à faire la liaison entre deux univers qui vivent en symbiose. Au travers de la fonction croire des humains, les univers matériels et métamatériels transfèrent les énergies nécessaire à leur symbiose.

En activant notre fonction croire, c'est la seule solution pour maintenir séparé les instincts de l'intelligence. Sinon l'intelligence humaine se met au service des instincts humains et les instincts humains se mettent au service de l'intelligence humaine.

En activant notre fonction croire, nous entrons en communication avec la nature de métamatière laquelle maitrise l'intelligence humaine et la maintient séparée des instincts humains.

Nous ne pouvons pas gérer la séparation instinct/intelligence par les instincts. Ils sont activés au plus haut degré par les lois immuables de la nature de matière. Nous n'avons pas d'emprises sur eux.

Nous pouvons la gérer par l'intelligence. L'intelligence humaine est évolutive. la nature de métamatière est capable de la faire évoluer.

Si les humains ne mettent pas de séparation entre leurs instincts et leur intelligence, il se créé des comportements explosifs qui nuisent et détruisent la nature de matière.

Si tu "sais" que la métamatière est, alors ce n'est plus une croyance.
La Croyance est l'activité qui étudie l'univers de métamatière, sa symbiose avec l'univers de matière et sa relation avec les huamins.

Croire est un fonction naturelle chez les humains qui leurs permet de mener à bien leur rôle de transmetteurs d'énergies dans la symbiose des univers matériel et métamatériel.

Les animaux et les végétaux n'ont pas ce rôle de transmetteurs d'énergie. Ils n'ont donc pas besoin de croire. Ils ne possèdent pas l'intelligence pour leurs permettent de croire. Les humains ont le rôle de transmettre des énergies d'un univers à l'autre. La fonction croire leurs permet de réaliser ce rôle.

Si tu "crois" que la métamatière est, alors tu ne avoue n'avoir pas la moindre "preuve intelligente" à son sujet.

Rien est caché aux humains pas même l'invisible et l'impalpable nature de métamatière. Ils en ont une vision quasi quotidienne dans leurs rêves.

Les rêves font partie intégrante de la nature de métamatière.

Pour rêver, il faut avoir accès à cette nature. Les animaux et les végétaux n'y ont pas accès. Seule l'espèce humaine y a accès parce qu'elle est dotée de son énergie, l'intelligence.

Les animaux et les végétaux ne rêvent pas. Seuls les humains rêvent.

Rien n'est caché aux humains, pas même l'invisible métamatière. Ils en ont une vision quasi quotidienne dans leurs rêves

Les mondes matériel et métamatériel se rencontrent chez les humains. Ils vivent leur vie quotidienne dans la nature de matière et ils se voient vivre dans la nature de métamtière dans leurs rêves.

Les rêves sont une fenêtre ouverte sur la nature de métamatière accessible aux humains. Dans leur rêves; ils se voient vivre dans une nature différente de la nature de matière. c'est la nature de métamatière.

Les rêves ne sont pas issus du cerveau. ils sont issus de la gestation d'un esprit qui se génère dan notre vie quotidienne

Une preuve ?

Le cerveau mort, nous continuons à rêver pour l'éternité.

Seuls les humains rêvent. Seuls les humains ont accès à la nature de métamatière. Les rêves sont produits par l'intelligence.

Les animaux et les végétaux n'ont pas l'intelligence. Ils ne rêvent pas. Ils n'ont pas accès à la nature de métamatière. Ils vivent, ils meurent et puis plus rien !!!

Les humains, eux, vivent, leur corps de matière meurt mais les humains ne meurent pas. Après la mort de leur corps de matière, ils se voient vivre dans la nature de métamatière pour l'éternité.

Le somnambulisme est une forme pathologique du sommeil. Rien à voir avec les rêves !

La Science n'a pas et n'aura jamais les outils matériels pour visionner les rêves. Elle ne peut que détecter les soubressauts du corps en sommeil dus aux connections neurologiques. Ce ne sont pas les rêves ! Parce que les rêves ne sont pas issus du cerveau humain mais de la gestation d'un esprit qui se génère au dépend de la vie humaine.

Dans nos rêves nous visionnons l'état de croissance de notre foétus d'esprit. Au travers des rêves nous pouvons orienter ou persévérer dans nos comportements quotidiens de façon à ce qu'ils produisent des particules de métamatière les plus saines que possibles lesquelles génèreront un esprit le plus conforme que possible afin qu'il naissent le plus viable que possible. A la mort de notre corps de matière nous nous verrons vivre dans la vie de l'esprit issu de notre propre vie pour l'éternité.

Les rêves sont liés à l'intelligence. Les animaux et les végétaux n'ont pas cette énergie. Ils n'ont que l'instinct. Ils ne rêvent pas. Seule l'espèce humaine rêve. Elle possède deux énergies : l'instinct et l'intelligence.



Les rêves font partie intégrante de la nature de métamatière. Pour rêver il faut avoir un pied dans cette nature. Seule l'espèce humaine l'a. Elle possède son énergie : l'intelligence. Les animaux ne possèdent pas cette énergie. Ils n'ont que l'instinct pour vivre. Ils ne rêvent donc pas. Seule l'espèce humaine rêve.



La Science ne pourrait jamais mettre en évidence les rêves. Ils font partie intégrante de la nature de métamatière. Seule la Croyance est habilitée à étudier la nature de métamatière et donc les rêves.

La technique est la conséquence de la science,

la déontologie de la Science est la matérialité.
La Technique est le bras mécanique de la Science.
Le dérèglement climatique, initialisé par la Science et mécanisé par la Technique, est l'aboutissement de la matérialité.

autant que les guerres de religion et les persécutions religieuses sont les conséquence de la croyance.
La déontologie de la Croyance se situe au-delà de la matérialité : la métamatérialité.
Le clergé est le bras mécanique de la Croyance.
L'inquisition, initialisé par la Croyance et mécanisé par le clergé, est l'aboutissement de la métamatérialité.

mais la croyance n'est pas la guerre de religion ; et la science n'est pas la technique.
La Croyance n'est pas qu'inquisition.
La Science n'est pas que dérèglement climatique.

La Croyance est le guide de l'évolution humaine. Elle voit loin mais elle est paralitique.
La Science est le moteur de l'évolution humaine. Elle est mécanique mais frappée de myopie.

La Science et la Croyance doivent évoluer de concert, la main dans la main pour que le Terrien évolue de façon durable et sereine.

La Science et la Croyance doivent s'entendre, se comprendre et se respecter.

Je te l'ai déjà dit : la science est une recherche de la connaissance qui n'est motivé par rien d'autre que la volonté de connaître.

La Science doit être responsable.

La Science est une des deux activités majeures de l'évolution humaine. La Technique n'est qu'une filiale de la Science.

La Science voit ce que sa filiale Technique fait de sa "recherche de la connaissance". Elle en fait le bien pour la planète et ses habitants comme elle en fait le mal. La Science ne peut rien faire parce quelle n'a pas le rôle de savoir si c'est bien ou mal. C'est un moteur. L'évolution lui demende de faire avancer, la Science fait avancer sans savoir où elle fait avancer. Ce n'est pas son rôle de savoir où elle fait avancer. C'est à la Croyance de guider la motricité du moteur Science.

Je t'ai aussi déjà expliquer la chose suivante : la matière n'est rien d'autre qu'un état stable et dense d'énergie, et tout ce qui peut influencer la matière est énergie.
Une galaxie bouge et tourne grâce à une énergie : l'instinct. Elle ne peut rien faire sciemment. L'univers de matière lui à donner cette énergie depuis toujours et pour toujours.

Une planète bouge et tourne grâce à une énergie : l'instinct. Elle ne peut rien faire sciemment. L'univers de matière lui à donner cette énergie depuis toujours et pour toujours.

Les animaux et les végataux vivent grâce à une énergie : l'instinct. Ils ne peuvent rien faire sciemment. L'univers de matière leur à donner cette énergie depuis toujours et pour toujours.

Par conséquent, si ta métamatière peut interagir avec le cerveau humain, elle est matérielle.
C'est l'anatomie de l'Humain qui interéagit avec la nature de métamatière : sa position debout, ses bras libérés de la marche, terminés par des mains au pouce opposé aux autres doigts pour former une pince. Grâce à cette anatomie particuliaire dans l'univers de matière, la nature de métamatière doté les humains de son intelligence. Les humains ont une anatomie matérielle animée par l'instinct et une intelligence métamatérielle laquelle fait la liaison avec la nature de métamatière grace à la fonction croire.

Le corps matériel d'un humain reste et se dissipe dans la nature de matière après la mort.
L'intelligence métamatérielle d'un humain passe en mode métamatière pour l'éternité après la mort du corps matériel

Au fait, que sais-tu de la philosophie ?
Peu de chose.

Voir le profil de l'utilisateur
Alors, premièrement, je t'affirme, en tant qu'expert en croyance diverse ainsi qu'en tant qu'érudit en science et en philosophie, que tout ce que la croyance peut faire, la philosophie peut le faire en mieux.

Ensuite, j'ai quelques mauvaises nouvelles pour toi :

Tous les mammifères placentaires ainsi que la plupart des oiseaux rêvent, et la science a déjà découverte beaucoup de chose à propos des rêves.

Bouddha niait formellement l'existence de Dieu et de l'âme.

La science n'est pas plus la technique que la croyance n'est les persécutions religieuses.

La science est bel et bien responsable, des comités d'éthique scientifique surveillent de près tout ce qui se passe dans le monde de la science.

Tout le monde peut proposer ses croyances dans le marché ouvert de la Croyance. Après, seules les preuves intelligentes qui se dégagent des croyances feront la différence entre le vrai du faux en Croyance. Entre le génie et le charlatan en Croyance.
Les croyants se fichent totalement des "preuves intelligentes", s'ils voulaient des preuves, ils voudraient savoir, or, ils se contentent de croire.

Regarde l'évolution des religions et des sectes à travers l'Histoire. Regarde les innombrables peuples qui tous, au nom de leur croyance, prétendaient être le peuple supérieur ; regarde toutes les croyances qui ont justifier le droit de tuer et de torturer ; regarde toutes les absurdités de Rael et de la scientologie, dont les gourous sont des charlatants par excellence.

Le propre des croyances est justement d'être virales, et de s'imposer sans se justifier ou se prouver. Si les croyances pouvaient fournir des preuves, pourquoi auraient-elles besoins d'avoir recours aux conversions forcées et aux menaces pour ceux qui envisageraient de se dé-convertir ?

Une preuve ?

Le cerveau mort, nous continuons à rêver pour l'éternité.
Ce n'est pas ce que disent beaucoup de croyance, et ça n'est de toute manière pas une preuve puisque ce n'est qu'une affirmation sans fondement.

La Technique n'est qu'une filiale de la Science.
La technique, par définition, ne fait pas partie de la science.

Une galaxie bouge et tourne grâce à une énergie : l'instinct. [...] Une planète bouge et tourne grâce à une énergie : l'instinct.
Je vais t'en dire un peu plus à propos de cette énergie.
Aucun scientifique ne l'appelle "instinct", le mot instinct est réservé à la vie animale (dont fait parti l'être humain).

Voici l'une des grandes découvertes du siècle dernier : cette énergie qui fait se mouvoir la matière est de la matière. Une particule chargé d'énergie, chargé de "potentielle de mouvement", est plus lourde, à plus de masse, qu'une autre.
L'énergie et la matière peuvent être converti l'un en l'autre (pas par magie, hein, seulement lors de phénomène bien spécifique tel les fissions et les fusions nucléaires). La matière n'est qu'un état stable et dense d'énergie.

Tout ce qui peut faire mouvoir la matière est de l'énergie, par définition. Et toute énergie peut être convertie en matière / est matérielle.

Par conséquent, si la métamatière peut interagir avec la matière, alors elle est matérielle elle aussi.

Voir le profil de l'utilisateur http://lesgrandesquestions.forumactif.org

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum