les grandes questions

Forum de réflexion philosophique et de débat inter-religieux


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Qu'est-ce que la méditation ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Qu'est-ce que la méditation ? le Dim 17 Fév - 9:35

Dans la tradition philosophique occidental, le mot "méditation" désigne une réflexion prolongé et intense sur un sujet, ainsi que les conclusions qui en sont tiré. C'est par exemple le sens des "méditations métaphysiques" de Descartes.

Mais aujourd'hui, lorsque l'on parle de méditation, on pense plutôt à cet exercice auquel se livrent gourous et moines orientaux... Mis à part le fait qu'il s'agisse toujours d'un effort intérieur, cette pratique est très différente de la méditation cartésienne.

Il y a deux mots sanskrits que l'on traduit par "méditation" : Dhyana et Bhavana.

"Dhyana" désigne autant l'exercice de méditation en lui-même que les états de consciences supérieur que l'on atteint par la méditation (notamment lorsqu'il est employé au pluriel, "dhyani") ; ce mot est commun à l'Hindouisme et au Bouddhisme.

"Bhavana" est un mot spécifique du jargon bouddhiste. Littéralement, il signifie "cultiver", dans le sens "faire croître", "faire pousser", "entretenir". Le bhavana est la culture de l'esprit, c'est un travail intérieur visant à améliorer notre capacité de concentration, notre contrôle de nous même et notre lucidité.


Aujourd'hui, l'efficacité de la méditation ne fait plus aucun doute et des effets thérapeutiques insoupçonnés ont été découverts :
Certains psychothérapeutes et/ou scientifiques tels que Jon Kabat-Zinn s'intéressent à la méditation, dans ces applications psychothérapeutiques éventuelles comme, par exemple, : la MBSR (réduction du stress par la pleine conscience) ou la MBCT (thérapie cognitive par la pleine conscience). La psychothérapie cognitivo-comportementale propose ainsi aux personnes souffrant de ruminations mentales, de stress ou d'anxiété29, par exemple lors d'une dépression, une forme de méditation qui se rapproche du Zen, mais dont les éléments typiques d'une spiritualité ont été supprimés, cette technique favoriserait la diminution de ces troubles et augmenterait le « bien-être », l'humeur, la « capacité à faire face », l'implication du patient dans sa thérapie et améliorerait le sommeil. La MBCT réduirait en outre le risque de rechute dépressive30. Certaines études prouveraient également l'efficacité de la méditation en complément d'un traitement médical classique dans la guérison de maladies : diminution des douleurs chroniques31, amélioration des défense immunitaires et des effets du traitement thérapeutique classique dans les cas de cancer32, de troubles gastriques et intestinaux ou même de fibromyalgie33 et de sida34.
Wikipédia - méditation

En outre, l'analyse (avec la bénédiction du Dalaï Lama, ayant de très bonnes dispositions envers la science occidentale) du cerveau de grands maîtres tibétains de la méditation a montré que cette pratique pouvait modifier en profondeur la structure même du cerveau par la neuroplasticité.


Il existe bien entendu de nombreuses techniques de méditation. Sont aujourd'hui utilisé en médecine la "méditation de pleine conscience" et la "méditation transcendantale", ayant pour atouts d'être laïc. Dans le Bouddhisme, on retrouve de très nombreuses techniques, de plus en plus complexe, traditionnellement divisé en "shamata" (calme d'esprit) et "vipassana" (vision pénétrante). En extrême-orient, la méditation Zazen (sobre, simple, efficace) est très répandu. Et au sein du tantrisme, d'inombrables techniques très particulières existent.

Voir le profil de l'utilisateur http://lesgrandesquestions.forumactif.org

2 Re: Qu'est-ce que la méditation ? le Mar 19 Fév - 21:59

Moi, la méditation, j'en fais quand je dors et ça fonctionne vraiment bien. Je me réveille toujours frais et dispos le matin, prêt à entreprendre un autre journée sur les forums à répéter à qui veut le lire que, la méditation le jour, ça sert uniquement à se calmer le pompon de temps en temps quand on n'arrive pas à le faire durant le sommeil.

Blague à part, je ne sais pas exactement pourquoi, mais je n'ai jamais eu besoin de ce genre d'exercice. Suis-je normal??? Question

Voir le profil de l'utilisateur http://lareptation.forum-canada.com/

3 Re: Qu'est-ce que la méditation ? le Jeu 21 Fév - 10:26

Méditer et dormir sont des choses très différentes ! Il est possible de méditer durant son sommeil, ceci dit... Ca s'appelle le svapna yoga et c'est une pratique tantrique tibétaine très difficile d'accès.


La méditation dont je parle est un exercice très profond, dont l'utilité ne peut pas être réduite à "se calmer le pompon" (voir ce que j'ai écrit plus haut sur les effets positifs médicaux).

je ne sais pas exactement pourquoi, mais je n'ai jamais eu besoin de ce genre d'exercice. Suis-je normal?
Bien sûr. La plupart des gens n'ont qu'une idée très vague de ce qu'est la méditation, et rare sont ceux qui en comprennent la nécessité.

Ceci dit, tu en as tout aussi besoin que n'importe quel être humain... A moins que tu ne sois un Bouddha parfaitement accomplie, bien sûr !

J'en écrirais bientôt plus.

Voir le profil de l'utilisateur http://lesgrandesquestions.forumactif.org

4 Re: Qu'est-ce que la méditation ? le Sam 23 Fév - 20:05

Mén a écrit: La plupart des gens n'ont qu'une idée très vague de ce qu'est la méditation, et rare sont ceux qui en comprennent la nécessité.
Je comprend ce que signifie méditer en ne pensant à rien, j'ai déjà essayé et ça marche, on a l'impression de sortir de son corps, comme cet état de demi sommeil que je connaissais déjà, mais je n'y vois pas d'autre utilité que de se forcer à se relaxer de temps à autres. Quand je suis stressé, je dors, et s'il me vient des idées stressantes, je m'accorde le moins d'importance possible durant un moment, je respire lentement, je relaxe mes muscles, et je m'endors rapidement.
Ceci dit, tu en as tout aussi besoin que n'importe quel être humain... A moins que tu ne sois un Bouddha parfaitement accompli, bien sûr !
Besoin dans le sens où je devrais en faire pour me sentir en harmonie comme Bouddha, ou dans le sens où je ne me sentirais nécessairement pas en harmonie puisque je n'en fais pas? Je ne crois pas que l'harmonie soit une panacée, je ne crois à aucune panacée.

Voir le profil de l'utilisateur http://lareptation.forum-canada.com/

5 Re: Qu'est-ce que la méditation ? le Sam 23 Fév - 23:57

Méditer ne consiste pas qu'à "faire le vide" ! C'est à la fois beaucoup plus simple et beaucoup plus complexe... J'écrirais de bref posts sur les deux techniques de méditations auxquelles je me suis vaguement familiarisé dès que j'en trouverais le temps.

De même, l'état méditatif n'a aucun rapport avec un demi-sommeil ou notre lucidité serait intermédiaire entre celle de l'état éveillé et celle du rêve ou du sommeil lent ; au contraire, la méditation est l'exercice par excellence permettant d'atteindre la "pleine conscience", c'est à dire un état de lucidité extrêmement supérieur à ce que tu es habitué !
Et là, je parle en toute objectivité scientifique... La pleine conscience est non seulement reconnu mais aussi très étudié dans le monde de la psychologie et des neurosciences, et est souvent prescrit dans le cadre de psychothérapie.

A propos des diverses utilité de la méditation : s'endormir n'en est pas une. Au contraire, pour beaucoup, la méditation est une lutte contre la torpeur qui tire vers le sommeil. Effectivement, elle sert à lutter contre le stress. On peut aussi noter qu'elle amène confiance en soi, self-contrôle, altruisme, bonheur et différents effets psychosomatiques sur la santé pouvant aller jusqu'à réduire les effets du cancer ou du sida.
Tout ça dans un cadre purement scientifique, bien sûr.

Maintenant, si l'on veut aller au delà, du point de vue bouddhiste... Et bien, toutes ses utilités n'en sont pas. Elles sont futiles et ne sont rien d'autre que de petits effets secondaires de la méditation.
Besoin dans le sens où je devrais en faire pour me sentir en harmonie comme Bouddha, ou dans le sens où je ne me sentirais nécessairement pas en harmonie puisque je n'en fais pas? Je ne crois pas que l'harmonie soit une panacée, je ne crois à aucune panacée.
Je dirais plutôt le deuxième, quoi que le premier sens est assez juste aussi.

Les mots "harmonies" et "panacée" sont assez étranger aux vocabulaires bouddhistes... Si par "harmonie" tu désignes l'état de quiétude et de paix mentale qu'atteignent les bouddha, et bien il ne s'agit pas d'un remède, mais du résultat du remède.
La vie est souffrance et insatisfaction. Ce que cherche tout bouddhiste est simplement d'y mettre fin.

Quel est le panacée ? Le principal remède prescrit est effectivement la méditation, mais une compassion véritable, totale et pure est théoriquement encore meilleure.

Voir le profil de l'utilisateur http://lesgrandesquestions.forumactif.org

6 Re: Qu'est-ce que la méditation ? le Dim 24 Fév - 15:14

Mén a écrit:On peut aussi noter qu'elle amène confiance en soi, self-contrôle, altruisme, bonheur et différents effets psychosomatiques sur la santé pouvant aller jusqu'à réduire les effets du cancer ou du sida.
La vie est souffrance et insatisfaction. Ce que cherche tout bouddhiste est simplement d'y mettre fin. Quel est la panacée ? Le principal remède prescrit est effectivement la méditation, mais une compassion véritable, totale et pure est théoriquement encore meilleure.
Si je comprends bien, l'action de méditer comme tu l'entends consiste surtout à développer l'altruisme qui, dans ma thèse, consiste à s'imaginer à la place d'autrui: soit à tenter de ressentir ce que je crois que les autres ressentent, soit ce que je crois qu'ils pensent, donc qu'ils s'imaginent. Étant donné nos deux points de vue opposés au sujet de l'esprit, j'imagine que tu crois vraiment pouvoir communiquer avec autrui en méditant alors que, moi, je crois que je peux seulement l'imaginer, non? J'exerce mon empathie en essayant de ne jamais imaginer la mauvaise intention des autres même quand je suis en interaction avec eux: voilà peut-être pourquoi je n'ai pas vraiment besoin de méditer isolément sur ce sujet. Par exemple, j'essaie de ne jamais imaginer qu'un interlocuteur cherche à avoir raison à tout prix, parce que je crois que sa principale résistance est subconsciente, mais en même temps, j'essaye d'imaginer qu'il perçoit la même résistance de ma part alors que j'ai pourtant l'impression de n'en offrir aucune, de ne pas chercher à avoir raison à tout prix quoi.

Je fais ça systématiquement depuis que j'ai appliqué ma thèse à nos idées, et j'en informe mes interlocuteurs en leur demandant de faire la même chose. Il arrive malgré tout qu'une discussion tourne au vinaigre quand je discute de vive voix avec quelqu'un, car je ne fais jamais de compromis unidirectionnel, ce que certains appellent de l'amour ou de la compassion. Quand l'émotion surgit, il faut arrêter de discuter et recommencer plus tard, mais ne jamais imaginer que l'autre avait tord, donc que j'avais raison de me fâcher. Pour l'instant je crois que, pour qu'un accord soit durable entre deux personnes, il faut faire un compromis chacun de son côté, comme les atomes le font entre eux depuis des milliards d'années. Nous ne changeons pas instantanément, mais nous finissons par changer quand même et, selon moi, même s'il faut y mettre plus de temps, il serait préférable que ce soit par une suite de coïncidences plutôt que par la force ou l'abnégation, à commencer par les coïncidences qui peuvent se produire entre nos idées quand notre imagination essaye de les changer au hasard.

Voir le profil de l'utilisateur http://lareptation.forum-canada.com/

7 Re: Qu'est-ce que la méditation ? le Dim 24 Fév - 22:32

Pas à cultiver directement l'altruisme, non. Il y a bien une technique tibétaine pour ça, bien sûr, ça s'appelle le maitri bhavana... Mais l'altruisme n'est qu'un effet secondaire de la pratique régulière de la méditation (tout comme le sont les bénéfices médicaux, le bien-être, la plus grande capacité de concentration, etc).

Dans l'enseignement bouddhiste, la méditation vise avant tout à atteindre le Nirvana, l'extinction de soi. A dissoudre cette illusion douloureuse que l'on appelle "moi".

Le shamata, "calme d'esprit", vise à détruire ponctuellement les obstacles auxquels ont se heurte dans cette quête (bavardage mentale, emportement aveugle, etc).

Le vipassana, "vision pénétrante", vise à se débarrasser à long terme des obstacles en prenant conscience de la nature profonde de ce qui s'offre à notre conscience.


Pour en revenir un peu à l'altruisme... Le simple fait de souhaiter être meilleur n'est pas suffisant. La compassion peut être travaillé, et le travail pour faire croître sa capacité de compassion est la méditation.
Son efficacité est indéniable : les cerveaux de moines maîtres de la méditation ont été minutieusement étudier, et il est apparu clairement que leur pratique avait modifié la structure même de leur cerveau, les zones "égoïstes" amenant à faire la distinction entre soi et les autres ayant été considérablement réduite.

Voir le profil de l'utilisateur http://lesgrandesquestions.forumactif.org

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum